En Turquie, l’ambassade de France forcée de fermer pour raisons de sécurité

En Turquie, l’ambassade de France forcée de fermer pour raisons de sécurité

Le vice-Premier ministre turc Numan Kurtulmus a affirmé que les missions diplomatiques françaises dans son pays étaient menacées par l’organisation Etat islamique. France a de son côté décidé de les fermer « jusqu’à nouvel ordre » pour raison de sécurité.

L’annonce de ces fermetures a été initialement faite par l’ambassade de la France à Ankara, peu après l’annulation des célébrations de la fête nationale du 14 juillet sur le sol turc.

Cette décision concerne aussi la mission diplomatique française à Izmir, au bord de la mer Egée, dans l’ouest de la Turquie.

Les célébrations du 14 juillet annulées

Les célébrations de la fête nationale étaient prévues à Istanbul dès ce mercredi soir et le lendemain dans la capitale Ankara, ainsi qu’à Izmir. Elles ont toutes été annulées pour des raisons de sécurité, selon la consule générale de France à Istanbul.

Muriel Domenach, la consule générale pour la France à Istanbul, première ville du pays, a ainsi annoncé sur son compte Twitter que les réceptions organisées dans ces trois cités étaient annulées. La Turquie est régulièrement la cible d’attentat, le dernier en date remonte à fin juin, lorsque des kamikazes ont frappé au sein de l’aéroport international Atatürk.

 

Laisser un commentaire

*