La Russie décide de sanctionner la diplomatie américaine présente sur son sol

La Russie décide de sanctionner la diplomatie américaine présente sur son sol

Moscou a décidé de réduire la présence diplomatique américaine en Russie, répondant ainsi à l’adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions à son encontre. Selon la Russie, ces nouvelles mesures témoignent d’une « russophobie », selon le terme employé par le ministère russe des Affaires étrangères.

Washington décide de nouvelles sanctions à l’encontre de la Russie

La Russie exige ainsi des Etats-Unis qu’ils réduisent à partir du 1er septembre prochain le personnel présent à l’ambassade américaine en Russie à 450 fonctionnaires, interdisant également l’utilisation par l’organe diplomatique d’une résidence en périphérie de Moscou et d’entrepôts.

Cette mesure revient au final à équilibrer le nombre de représentants américains sur le sol russe et le nombre de représentants russes sur le sol américains.

Le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué via un communiqué qu’il se réservait le droit de prendre d’autres mesures à l’encontre des « intérêts » américains.

Ce jeudi 27 juillet, le Sénat américain a décidé de valider la mise en place de nouvelles sanctions à l’encontre de Moscou en raison de l’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine. Un texte qui a été critiqué par Moscou, mais aussi par Bruxelles, car celui-ci punit des entreprises européennes. Le texte doit encore être approuvé par le président américain Donald Trump.

Laisser un commentaire

*