France : du ruthénium-106 détecté dans l’atmosphère

France : du ruthénium-106 détecté dans l’atmosphère

Une note d’information prévenant de la détection ruthénium-106 en France et en Europe a été publiée ce jeudi 9 novembre par L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Selon elle, la présence de cette substance dans l’atmosphère serait la conséquence d’un rejet radioactif en provenance de Russie, détecté à la fin du mois de septembre.

Un accident nucléaire en Russie

En France, si une telle fuite avait été détectée, des mesures de protection de la population auraient été nécessaires. Il est probable que cette fuite soit en relation avec un accident nucléaire passé sous silence par Moscou qui aurait eu lieu dans le sud de la Russie, à proximité de la frontière du Kazakhstan.

L’IRSN dispose d’un réseau de stations de collecte de l’air. Ainsi, du ruthénium-106 a été détecté durant deux semaines dans l’Hexagone, du 27 septembre au 13 octobre derniers.

L’Institut précise que cette substance a également été détectée dans la plupart des pays d’Europe. Néanmoins, l’IRSN indique que les niveaux détectés sont très faibles, et donc sans conséquence pour l’environnement et la santé, précisant toutefois rester alerte sur la question.

Laisser un commentaire

*