Aucun décès dans le transport aérien de passagers en 2017

Aucun décès dans le transport aérien de passagers en 2017

La centaine d’accidents en 2017 n’aura finalement fait aucun mort dans le transport aérien commercial de passagers (avions de plus de vingt sièges). Une première dans l’histoire de l’aviation.

Une sécurité renforcée

La sécurité du transport aérien n’a eu de cesse de progresser depuis le début de l’exploitation commerciale du transport aérien de passagers.

En 2016, aucune compagnie du monde occidental n’avait été touchée par le décès d’un passager, ce qui a mis en valeur l’efficacité de la formation des équipages, la maintenance et les opérations aériennes. Des principes mis en place notamment par la Federal Aviation Administration (agence fédérale américaine) et l’Agence européenne de la sécurité aérienne.

En 2016, l’Avro RJ85 de la compagnie bolivienne LaMia s’était écrasé près de Medellin, il transportait une célèbre équipe de football brésilienne et son bilan est de 71 morts.

Le deuxième accident faisant le plus de victimes au cours de l’année 2016 a été le crash du Paris-Le Caire d’Egyptair, le 19 mai 2016, faisant 66 victimes. Le crash, qui a eu lieu en Méditerranée, serait en réalité un attentat, selon les autorités égyptiennes, mais aucune preuve tangible n’a pour le moment été rapportée.

Laisser un commentaire

*