Fuite de données chez HSBC : l’Espagne place Hervé Falciani en détention

Fuite de données chez HSBC : l’Espagne place Hervé Falciani en détention

La police espagnole a arrêté Hervé Falciani dénonciateur condamné en Suisse pour avoir envoyé des milliers de coordonnées bancaires secrètes de HSBC aux autorités fiscales.

Lanceur d’alerte

En 2015, un tribunal suisse avait condamné le Français Hervé Falciani à cinq ans de prison pour espionnage industriel. Il avait fui en France depuis Genève en 2009.

Hervé Falciani travaillait au sein du département informatique de la banque privée suisse de HSBC.

M. Falciani déclare qu’il souhaitait dénoncer l’évasion fiscale massive via des comptes suisses.

En novembre dernier, HSBC a accepté de verser 300 millions d’euros aux autorités françaises pour régler une vaste enquête sur l’évasion fiscale de clients français via la Suisse.

Des sources policières espagnoles ont déclaré avoir reçu un mandat d’arrêt international suisse le 19 mars dernier. Les autorités suisses affirment que M. Falciani a volé et tenté de vendre des données confidentielles, en violation des lois suisses sur le secret bancaire.

Les rapports indiquent que son arrestation ce mercredi 4 avril est intervenue juste avant une intervention programmée dans une université de Madrid au sujet de sa dénonciation.

C’est une période sensible dans les relations hispano-suisses, car l’Espagne a lancé un mandat d’arrêt international contre une dirigeante séparatiste catalane, Marta Rovira, qui s’est enfuie en Suisse en mars.

Laisser un commentaire

*