Washington prévient ses diplomates basés en Chine après une probable nouvelle attaque sonique

Washington prévient ses diplomates basés en Chine après une probable nouvelle attaque sonique

Le département d’état américain a exhorté son personnel présent en Chine à alerter Washington en cas d’anomalie de leur ouïe ou de leur vision après qu’un employé ait signalé des symptômes mystérieux.

Un employé américain victime de troubles auditifs

La personne a éprouvé “des sensations légères et vagues, mais anormales, de son et de pression”, a déclaré un communiqué.

Les Etats-Unis avaient rapporté précédemment que plusieurs de leurs diplomates avaient subi des symptômes similaires à Cuba après des attaques soniques présumées.

Les relations sino-américaines se sont tendues récemment, avec la menace d’une guerre commerciale imminente.

Washington n’a cependant pas accusé directement Pékin d’être à l’origine de ces problèmes.

La porte-parole de l’ambassade américaine, Jinnie Lee, a déclaré aux médias américains que l’employé en question avait subi une légère lésion cérébrale traumatique alors qu’il exerçait ses fonctions au consulat des États-Unis de la ville de Guangzhou.

“Nous ne savons pas actuellement ce qui a provoqué les symptômes signalés et nous ne sommes pas au courant de situations similaires en Chine, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la communauté diplomatique”, précise la porte-parole américaine.

“Le gouvernement américain prend ces rapports au sérieux et a informé son personnel officiel en Chine de cet événement”, a-t-elle ajouté.

La déclaration se poursuit avec un avertissement : “En Chine, si vous ressentez des phénomènes auditifs ou sensoriels aigus inhabituels accompagnés de sons inhabituels ou de bruits perçants, n’essayez pas de localiser leur source, mais déplacez-vous dans un endroit où les sons ne sont pas présents.”

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.