Les ventes de voitures en Chine chutent pour la première fois en 20 ans

Les ventes de voitures en Chine chutent pour la première fois en 20 ans

Les ventes de voitures en Chine, le plus grand marché automobile au monde, ont connu leur première baisse en vingt ans.

Un marché mondial moribond

Les ventes ont chuté de 6% à 22,7 millions d’unités en 2018, selon la China Passenger Car Association (CPCA).

Cette décélération intervient dans un contexte de ralentissement de l’économie chinoise qui a nui aux performances des constructeurs automobiles du monde entier.

La nouvelle intervient après qu’Apple ait averti que le ralentissement de la demande d’iPhone en Chine pèserait lourdement sur ses ventes.

Pour sa part, le constructeur automobile le plus prospère du pays, Geely, prévoit des ventes stables cette année.

Les constructeurs automobiles étrangers tels que Ford, Volkswagen, Jaguar Land Rover et General Motors ont tous annoncé une baisse des ventes ces derniers mois en Chine.

L’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM), un groupe industriel soutenu par le gouvernement, a imputé le ralentissement des ventes aux mutations économiques et aux “raisons internationales”, faisant référence à la guerre commerciale que la Chine a menée contre les États-Unis.

L’année dernière, les deux pays ont imposé des droits de douane de plusieurs milliards d’euros sur leurs produits respectifs.

La CAAM a déclaré s’attendre à ce que le marché reste inchangé en 2019, ajoutant que, même si la demande de voitures diesel et à essence diminuait, la hausse des ventes de voitures électriques aiderait probablement le marché dans son ensemble à éviter une nouvelle récession.

Les subventions gouvernementales pour l’achat de véhicules ont par ailleurs pris fin l’année dernière, diminuant l’attrait des consommateurs pour l’achat d’une nouvelle voiture.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.