Algérie : arrestation d’hommes d’affaires supposés proches de l’ancienne présidence

Algérie : arrestation d’hommes d’affaires supposés proches de l’ancienne présidence

Selon la télévision d’Etat algérienne, cinq des hommes d’affaires les plus riches d’Algérie, dont certains sont proches du président déchu, Abdelaziz Bouteflika, ont été arrêtés par la police.

Ils seraient détenus dans le cadre d’une enquête de corruption.

Le magnat industriel Issad Rebrab, l’un des nommés, a nié l’arrestation sur Twitter, affirmant qu’il s’était rendu à la police pour régler une affaire.

Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans, a démissionné il y a trois semaines à la suite de manifestations antigouvernementales.

Les quatre autres personnes arrêtées sont des frères de la famille Kouinef, nommés Reda, Tarek, Abdel Kader et Karim. Selon les dernières informations, qu’ils entretiendraient des liens étroits avec l’ancien président.

De nouvelles élections sont prévues en juillet en Algérie.

Leur détention intervient après que le chef de l’armée, le général Gaïd Salah a déclaré la semaine dernière que certains membres de l’élite dirigeante pourraient être interrogés pour corruption présumée, selon l’agence de presse Reuters.

Les manifestants qui réclamaient la démission de M. Bouteflika ont également appelé à la chute du “Pouvoir”, ce qui signifie que tous les proches de l’ancien président devaient également partir.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.