Allemagne : Angela Merkel promet de rester en poste malgré les difficultés dans la composition d’une coalition

Allemagne : Angela Merkel promet de rester en poste malgré les difficultés dans la composition d’une coalition

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que son gouvernement de coalition serait maintenu malgré la démission surprise du chef de son partenaire au sein de celui-ci, le Parti social-démocrate (SPD).

Mme Merkel a déclaré qu’elle respectait la décision “ambitieuse” prise par Andrea Nahles.

Mme Nahles a démissionné après que son parti de centre-gauche soit arrivé en troisième position, derrière les démocrates-chrétiens de Mme Merkel (CDU) et les Verts, aux élections européennes.

L’aile gauche du SPD lui avait reproché de rester dans cette coalition.

Mme Nahles est devenue chef du SPD en avril 2018, en remplacement de Martin Schulz, qui a également démissionné suite aux mauvaises performances du parti aux élections. Elle devait à nouveau se présenter à ce poste et sa démission a pris les analystes par surprise.

La coalition entre la CDU et le SPD devrait durer jusqu’aux élections fédérales de 2021, mais selon les observateurs, la démission de Mme Nahles pourrait entraîner le départ du SPD, ce qui déclencherait une nouvelle élection.

Mme Merkel envisage elle-même de démissionner de son poste de chancelière en 2021, après avoir déjà démissionné de la direction de la CDU à la fin de l’année dernière.

Qu’a dit la chancelière ?

“Andrea Nahles a pris une décision de grande portée, tant pour elle-même que pour le parti social-démocrate allemand”, a déclaré ce dimanche 2 juin à la presse Mme Merkel.

“Je voudrais dire au nom du gouvernement que nous poursuivrons ses travaux avec le plus grand sérieux. Nous le ferons avant tout avec un grand sens des responsabilités.”

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.