La Deutsche Bank entame son vaste plan social

La Deutsche Bank entame son vaste plan social

La Deutsche Bank a procédé à la première des 18 000 suppressions de poste annoncées ce dimanche 7 juillet dans le cadre d’une réorganisation radicale.

Des équipes d’opérateurs à Tokyo et dans d’autres bureaux en Asie ont été informées ce lundi de la fin de leur contrat de travail.

Les actions de Deutsche Bank ont ​​perdu près de 2% au milieu de la matinée, les investisseurs ayant réagi à cette restructuration.

Un porte-parole a déclaré que l’objectif de ces changements, la réduction des activités de banque d’investissement, était de rendre la banque “davantage légère et plus forte”.

Deutsche Bank n’a pas encore précisé quel sera le reste des emplois supprimés, mais comme elle se retirera des activités liées au négoce d’actions, tout laisse penser que ceux-ci seront basés à Londres et à New York.

Avec près de 8 000 employés, Deutsche Bank est l’un des plus gros employeurs de la ville de Londres.

“Nous allons conserver une présence significative ici et rester un partenaire proche de nos clients britanniques et des institutions internationales qui souhaitent accéder au marché londonien”, a déclaré la banque ce lundi dans un communiqué.

Lors d’une téléconférence, le président de la Deutsche Bank, Christian Sewing, a refusé de donner une ventilation par région des suppressions d’emplois, mais a confirmé que le processus d’information des personnes concernées avait déjà commencé.

Il a qualifié ces pertes d’emplois de “douloureuses, mais inévitables pour assurer le succès à long terme de Deutsche Bank”.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.