Élections Canada : les ONG mises en garde au sujet des annonces sur le changement climatique pendant une période électorale

Élections Canada : les ONG mises en garde au sujet des annonces sur le changement climatique pendant une période électorale

L’organisme de surveillance électoral du Canada a averti les environnementalistes qu’ils pouvaient enfreindre la loi s’ils affirmaient que les changements climatiques étaient réels.

Un problème a été posé lorsqu’un parti qui se présentait aux élections en octobre dernier a prétendu que le changement climatique n’était pas une menace.

Cela a amené l’organe gouvernemental Élections Canada à avertir des groupes que la publication d’annonces sur le changement climatique pourrait être considérée comme une activité partisane.

Des avocats ont qualifié ces directives de “ridicules” et ont déclaré que cela freinerait les discussions sur le climat.

L’ONU a appelé à une action politique résolue d’ici 2020 pour mettre fin au changement climatique.

“Ces conseils sont extrêmement troublants”, a déclaré Stephen Cornish, PDG de la Fondation David Suzuki, une organisation caritative œuvrant pour l’environnement.

“Nous devrions enterrer le consensus scientifique autour du changement climatique alors que nous devont intensifier nos activités.”

Quelles sont les règles ?

Le Canada applique des règles strictes en matière de publicité partisane pendant la période électorale, qu’il s’agisse de candidats, de partis ou d’organisations tierces.

Les personnes ou les organisations qui lancent des campagnes de publicité coûtant au moins 500 dollars canadiens (338 euros) pendant la période électorale doivent s’inscrire auprès d’Élections Canada et sont ainsi considérées comme tierce partie.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.